Théâtre

La Peur de Stefan Zweig… un moment qui immerge et submerge…

Cela faisait des lustres que je n’avais pas écrit.. cela m’a profondément manqué… Je ne savais d’ailleurs pas quand et comment revenir et me laissais porter en me disant qu’un événement, une opportunité déclencherait ce retour.

Mémoire D’un Vieux Tzigane… Une soirée endiablée !

Je sors d’un spectacle si émouvant et si entraînant ! Les Tziganes ont à la fois une énergie, une violence, une gaieté et une tristesse qui m’ont étonnamment fait penser aux émotions que génère le flamenco à Séville. Chant, Danse, Théâtre… « Mémoire D’un Vieux Tzigane », c’est l’histoire d’un peuple authentique et rebelle qui a subi les […]

J’ai terriblement envie de Vivre au Théâtre du Petit Saint-Martin : prenant !

Voilà une pièce qui m’a touchée : J’ai terriblement envie de Vivre au Théâtre du Petit Saint-Martin. Qui mieux que Tchekhov peut raconter Anton, comme le dit si bielle comédien qui l’incarne Bruno Abraham-Kremer qui avait déjà été magnifique dans l’incarnation de Romain Gary (https://artyficielles.wordpress.com/2013/03/10/la-promesse-de-laube-brillante-adaptation-du-roman-de-romain-gary-aux-mathurins/) et celle de Jankelevitch https://artyficielles.wordpress.com/2013/03/13/la-vie-est-une-geniale-improvisation-correspondances-de-vladimir-jankelevitch-au-mathurins/) J’aime vraiment beaucoup ce comédien : […]

Moscou et Saint-Pétersbourg… la Russie en synthèse !

Mon « cher et tendre » croulant sous le boulot et n’ayant pas de vacances, avec ma Caro, nous voilà parties en Russie voir notre copine Emilie, « conjoint suivant » (comme on dit apparemment..) d’un mari « expat » à Moscou depuis près de deux ans… Vous ne savez pas ce que c’est de voyager avec Caro ! Comme avec les […]

« Tabac Rouge » — de et avec — James Thiérrée au Théâtre de la Ville

Extrêmement difficile d’en parler… mais je vais tenter de partager la controverse de mes émotions… Un spectacle inattendu : magnifique dans l’esthétique de sa chorégraphie et profondément dur, voire complexe, dans sa narration. Un personnage central fume… Il impose sa présence et semble contrôler son environnement. J’y ai vu un homme à la fin de […]

Gagnez 5 « X2 » places pour : Camille Chamoux : « Née sous Giscard »… le mercredi 26 février !

Gagnez 5 « X2 » places pour : Camille Chamoux : « Née sous Giscard »… le mercredi 26 février au Théâtre du Petit Saint-Martin Pour jouer, il suffit de poster un commentaire sur ArtyficiElles d’ici le dimanche 23 février minuit ! Les auteurs des 5 premiers commentaires recevront chacun une invitation x2 personnes*. A vous de jouer ! *sur leur […]

Camille Chamoux : « Née sous Giscard »… toute mon enfance passée au crible !

Pas possible de se passer de Camille et de son nouveau spectacle : « Née sous Giscard » au Théâtre du Petit Saint-Martin ! Elle est géniale !!!! Le Pitch : « Valéry Giscard d’Estaing descend du roi Louis XV et de Catherine Éléonore Bénard, l’une des maîtresses royales, par leur fille adultérine Adélaïde de Saint-Germain. Camille descend […]

Des fleurs pour Algernon au Théâtre Hébertot : magnifique !

A quoi reconnait-on un comédien de talent ? A mes yeux, à sa capacité d’investir pleinement un personnage. Quand cette aptitude croît jusqu’à jouer deux personnalités radicalement opposées, seul, dans un même espace/temps, passant de l’une à l’autre en une lente progression, vous avez là une performance digne des plus grands. Grégory Gadebois dans Des […]

Régis Mailhot… Reprise des hostilités : plus d’1H30 d’oxygène !

Régis Mailhot : Reprise des hostilités ! Plus d’1H30 d’oxygène ! Caustique, corrosif et sans pitié… égal à lui-même, vous ne serez pas déçu !  Tout y passe : politique, religions, homosexualité, femmes enceintes (ma copine Sophie enceinte de jumelles qui m’accompagnait a failli accoucher sur place tellement elle riait !!!), couple, mariage, femmes, hommes, […]

Roméo & Juliette… mitigé.

Me réjouissant de (re)découvrir la pièce de Shakespeare, je suis sortie du théâtre avec une sensation mitigée. D’ordinaire, j’apprécie beaucoup les approches inattendues des mises en scènes de Nicolas Briançon, lequel cette fois ressuscite le drame dans le Vérone des années 1950. Pourquoi pas ! Le texte adapté laisse en revanche poindre quelques vulgarités : […]