Juliette

Les assiettes de Juliette : « Volver : un tango à Paris »

La rue Keller abrite une mini cantine argentine ou s’entremêlent l’ambiance de Buenos Aires et les saveurs de la pampa. L’espace est si petit qu’on y partage les tables, le menu et les conversations des voisins – mais on ne s’en plaint pas, on vient aussi pour ça. Les murs sont tapissés d’azulejos, de réclames […]

Un dîner presque parfait chez Cyril Lignac? Oui Chef!

Le Chardenoux des prés est le dernier né du chef aveyronno-médiatique baptisé par M6. Et c’est une preuve que Cyril est sans doute meilleur devant ses fourneaux que derrière la télé. Le resto gastro de la rue Jules Valles a pris ses quartiers d’été en campagne germanopratine, et ce bistrot chicos vaut vraiment la peine […]

« Les Assiettes de Juliette » : « Charlot : les fruits de mer sur un plateau »

Pas le temps de faire escale à Cancale ou de vous transporter au Tréport pour un plateau de fruits de mer?  Embarquez sur le Charlot, navire amiral de la place Clichy, vous en p(r)incerez rapidement pour le Roi des coquillages, mais attention, marins d’eau douce s’abstenir!

« Les Assiettes de Juliette » : Dans les coulisses de l’Alcazar…

Ce n’est pas poussé par le hasard que vous réserverez un bout de mezzanine pour bruncher le dimanche à l’Alcazar, point cardinal de la rue Mazarine. Reine de la nuit, cette adresse est aussi belle de jour. D’avantage connue pour ses soirées high heels / cufflinks, ce palais nocturne fait aussi, le soleil levé, les […]

« Les assiettes de Juliette ! » : Laissez-vous prendre dans les filets des « Papilles »

Laissez-vous prendre dans les filets des « Papilles » Envie de dîner dehors tout en vous sentant comme à la maison? Réservez votre rond de serviette à la table de cette délicieuse adresse à deux pas du Luxembourg, banquiers et famille royale en moins. On vient en voisins, en habitués, on ne frappe pas. Mieux, on vous […]

Rejouez Les Enfants du Marais rue Francois Miron

Extérieur nuit. La scène est en plein air. Les nappes blanches annoncent la couleur. La vaisselle élégante donne le ton. En toile de fond, la rue de Jouy (et non l’inverse). Ne serait-ce que pour son calme, cette terrasse Frenchic a 36 mm de la bruyante rue de Rivoli, mériterait d’être citée a votre palmarès. […]

Révélez votre côté exhibitionniste à La Vitrine

Nul besoin d’être professionnel pour s’exposer à la vue des passants depuis cette boutique-gastronomico-bobo du 9eme. En amateur, montrez patte blanche, faites coulisser doucement la porte, tombez le masque et votre imperméable. Ensuite, laissez-vous séduire par ce lieu intimiste ou plaisirs de la chaire et du palais seront savoureusement titilles. Tout cela est prometteur, et […]

Semez vos cailloux sur le chemin du Petit poucet

Il était une fois a un jet de pierre de Paris, une île sur la Seine, une île pas vilaine, une île quasiment mystérieuse malgré les hôtes huppés et médiatisés qui en avaient fait leur repaire. Alors un jour comme eux, comme la crème de la crème, laissez vous compter fleurette et plongez dans (l’île de) la Jatte, le Petit Poucet vous attend au tournant.

Lost in translation @ Tokyoeat

Pour voyager sans quitter Paris et concilier miso et Miro, prenez le maki au Tokyoeatt, la cantine-nippo-bobo-arty du Musée d’art moderne de Paris. Pourquoi ? Parce que c’est chic, parce que c’est classe, parce que c’est trendy, mais surtout parce que la vue (tour Eiffel incluse) mérite à elle seule d’aller siffler là-haut, sur la colline de Chaillot.

Comme la reine au Ralph

On attendait l’Amérique, surtout un 4 juillet. On attendait les drapeaux et on imaginait déjà rajouter une étoile à la bannière de Ralph Lauren. Il n’en fut rien. Certes, le cadre du Ralph est irréprochable. Les quelques tables intimistes sont ponctuées de fleurs blanches. De grands parasols crême aident à conserver la fraîcheur de cette cour pavée d’un hôtel particulier du 6ème qui abrite le nouveau flagship store du fils préféré de l’Amérique du bon goût. L’Amérique de Jackie avant Lee Oswald, l’Amérique des barbecue mixed grill, l’Amérique des pelouses hollywood chewing-gum, l’Amérique du polo et des robes blanches.