Poster un commentaire

Les Cartes du Pouvoir au Théâtre Hébertot… Entre « Les Marches du Pouvoir » et « House of Cards » !!

40x60LCDPDEF.indd

Cela fait drôle de voir son propre métier caricaturé à l’extrême… même si on ne le pratique pas dans le domaine politique  ! 😉

Ayant non seulement lu d’excellents critiques (même si en général, ce n’est pas dans mes habitudes de les suivre.. 😉 ), j’ai eu très envie d’aller voir cette pièce pour différentes autres raisons… :

– J’avais aimé Les Marches du Pouvoir de – et avec – George Clooney et Ryan Gosling. Les Cartes du Pouvoir est l’adaptation française de la pièce de théâtre Farragut North de Beau Willimon (aussi scénariste de la série  House of Cards ! En 2012, Willimon a écrit le scénario de House of Cards, l’adaptation américaine de la série de la BBC du même nom. Il a été produit par David Fincher, et Kevin Spacey.), elle-même basée sur l’histoire vraie de Howard Dean. La pièce est à l’origine du film Les Marches du pouvoir (The Ides of Marchs) réalisé par George Clooney, sorti en 2011. Le film a fait l’ouverture de la Mostra de Venise 2011.

– j’adoooorrrre Raphaël Personnaz pour sa multiplicité de jeux (là il est génial dans le rôle de l’attaché de presse/jeune loup aux dents longues !) et la diversité de ses choix cinématographiques. Il ne s’enferme pas dans des rôles de « beau brun ténébreux » mais se challenge en permanence en variant la palette, allant de MariusFanny et César, signés par Auteuil (adaptations cinématographiques de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol),  à la La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier en passant par la comédie avec La Stratégie de la poussette, aux côtés de Charlotte Le Bon, et réalisé par Clément Michel.

La présence de Thierry Frémont qui lui donne la réplique renforce l’effet pleinement ce personnage incisif que représente un Directeur de campagne en pleine Primaires… aux Etats-Unis !

Le Pitch de la pièce : Stephen Bellamy, attaché de presse et conseiller de campagne du gouverneur Morris est jeune, séduisant, brillant, ambitieux et déjà très expérimenté. Il prépare les primaires de la présidence américaine, sous la tutelle de Paul Zara, directeur de campagne incontournable qu’il admire et dont il a toute la confiance. Loyauté.. ou Trahison… Que choisir ?

De « coups de théâtre » en rebondissements en tous genres, au gré de la pièce, la posture et la psychologies de chaque personnage évolue tout au long de l’élection du candidat démocrate des primaires américaines, dans une atmosphère — à peine caricaturée — de  cynique conquête du pouvoir !

A ne surtout pas manquer ! Représentations au théâtre Hébertot jusqu’au 11 janvier !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :