Poster un commentaire

Les Borgia : entre Maillol et Canal+… mon obsession du moment !

catalogue-d-exposition-les-borgia-et-leur-temps-musee-maillol

En ce moment, je suis à fond Borgia ! L’exposition « Les Borgia et leur temps » au Musée Maillol, Borgia l’ultime Saison (3) sur Canal+, le Hors-série de Connaissance des Arts… Je m’apprête même à racheter Le Prince de Machiavel qui a été inspiré par la vie trépidante de ce « suractif » et grand guerrier que fut Cesare Borgia, fils reconnu du Pape Alexandre VI (né Rodrigo Borgia) et frère de la non moins célèbre Lucrèce Borgia.

En 1492, Rodrigo Borgia accède à la plus haute distinction qui soit : La Papauté. Pape dépravé et cupide, il a le goût du pouvoir et l’esprit de conquête dont le bras armé sera Cesare Borgia en vue de l’unification des Etats Pontificaux. Pour assurer la position du Saint-Siège, menacé par les appétits des Etats voisins, il œuvre aussi par le biais d’alliances matrimoniales comme le mariage de Lucrèce avec un Sforza de Milan et et son fils Geoffroi à une fille du Roi de Naples. Lucrèce ne fut pas l’indigne femme décrite par Victor Hugo quelques siècles plus tard, mais vraisemblablement un véritable jouet entre les mains de Rodrigo et Cesare pour assouvir leur soif de pouvoir…

Rodrigo Borgia fut un grand mécène qui s’entoura d’artistes pour relayer sa parole et sa magnificence, au moment où le crépuscule du Moyen Âge laissa la place à un monde humaniste nouveau : la Renaissance.

De son Italie d’adoption à l’Espagne de ses origines, Alexandre VI aura été l’initiateur de nombreuses commandes picturales et architecturales dont la restauration du château Saint-Ange et la venue de Michel-Ange qui sculptera d’ailleurs La Pietà sous son pontificat. Redoutable stratège politique et militaire, Cesare qui le suit dans cette voie prend, entre autres, Léonard de Vinci pour proche conseiller : un mécénat à la gloire du « Prince ». Lucrèce, par son dernier mariage Duchesse de Ferrare, s’entoure quant à elle d’artistes, de musiciens et de poètes au sein d’une cour brillante.

Entre Violence, Luxure et Diplomatie… où se situe la frontière de la Magnificence ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :