2 Commentaires

L’Art Déco à l’honneur au Trocadéro !

large_home_art_deco_2b55d

L’Art Déco (1919-1940) étant une de mes périodes favorites, il s’imposait donc à moi d’aller découvrir l’exposition présentée à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, au Palais de Chaillot (Trocadéro). J’avoue avoir été assez déçue par la pauvreté de la collection présentée et le manque de créativité de la scénographie..

Perspective du pavillon Primavera, réalisé pour l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels moderne par Henri Sauvage. Fonds Sauvage. SIAF/Cité Architecture et Patrimoine/Archives d’architecture

L’Art Déco fut pourtant une période élégante et faste avec en point d’orgue l’année 1925 et l’Exposition internationale des Arts décoratifs et modernes de Paris. J’en aime les formes stylisées, la pureté des lignes architecturales aux éternels « pans coupés », le graphisme des vêtements et le raffinement géométrique des bijoux : toute expression émanant de cette époque m’inspire la grâce et une forme d’opulence discrète… que l’exposition ne traduit malheureusement que fort peu à mon sens.

La Samaritaine © Cité de l'Architecture

La Samaritaine © Cité de l’Architecture

Certaines très belles pièces de mobilier étaient peu mises en valeur dans la présentation et l’absence de « cartels ». J’ai regretté de ne pouvoir admirer plus de pièces de mobilier de Jacques-Emile Ruhlmann décorateur et ensemblier français, surnommé «le Riesener de l’Art Déco » ou bien les diverses créations du couturier Paul Poiret.

© Encyclopédie de l’architecture, éditions Albert Morancé, Paris

© Encyclopédie de l’architecture, éditions Albert Morancé, Paris

En dépit de ces quelques critiques, les deux réussites de cette exposition résident non seulement dans la valorisation de l’Architecture (fondement il est vrai de ce courant..) et de son esprit décliné dans de multiples champs artistiques : profusion de photos, de films et de plans traduisant les dernières innovations d’architectes audacieux comme Henri Sauvage, Robert Mallet-Stevens et Pierre Patout… et par ailleurs dans la démonstration de l’étendue internationale de ce mouvement qui se propagea de l’Europe à l’Amérique latine et l’Asie en passant par l’Afrique du Nord.

« 1925. Quand l’Art  déco  séduit le monde, à la Cité de l’Architecture de Paris
1 Place du Trocadéro, Paris XVIe
01 58 51 52 00
De 11h à 19h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Jusqu’au 17 février

Publicités

2 commentaires sur “L’Art Déco à l’honneur au Trocadéro !

  1. Merci pour ces infos !
    Tana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :