4 Commentaires

Avais-je vraiment envie de connaître « La véritable histoire de Maria Callas » ?

Sophie Carrier interprétant Maria Callas adulte

Sophie Carrier interprétant Maria Callas adulte

Je sors perplexe de cette pièce… Je ne m’attendais à rien de particulier si ce n’est peut-être rêver sur La véritable histoire de Maria Callas, de Jean-Yves Rogale et mise en scène par Raymond Acquaviva au Théâtre Dejazet.

Maria Callas dans le rôle de Violettaau Royal Opera House de Londres (1958)

Maria Callas dans le rôle de Violetta
au Royal Opera House de Londres (1958)

En réalité, je suis déçue.. Malgré la qualité du jeu des comédiens et leur présence sur scène.

Je crois bien que le texte m’a déçue : la vision de gens finalement très ordinaires bien qu’ayant défrayé la chronique par leurs frasques et généré un incomparable glamour.

À aucun moment ne sont magnifiées ni l’Amour de la Musique, ni le Talent qui ont fait, et font toujours d’ailleurs, la grandeur de la plus grande « Diva » de tous les temps. Effectivement, il est certain que la vérité des coulisses de sa vie, purgées du glamour, a quelque chose de profondément triste, presque vide de sens.

Seules la solitude désespérée, exprimée par le magnifique personnage qui incarne la jeunesse de Maria (la magnifique Lola Dewaere !), et la pureté de son amour pour Onassis apportent de la noblesse à cette pièce de boulevard qui n’a malheureusement ni la finalité, ni l’ambition de faire rire…

En revanche, la mise en scène et les intermèdes dansés (divins !) enrichissent la pièce avec élégance et grâce… Faute d’avoir passé un « grand » moment, ce fut un « bon » moment, en particulier grâce aux deux personnages de La Callas incarnant le cœur et l’esprit de la Diva…

Au Théâtre Dejazet : tous les soirs à 20h30, les dimanches à 15h et relâche les lundis.

41, bd du Temple – 75003 Paris

Tél : 01 48 87 52 55

315000436-photo1

Publicités

4 commentaires sur “Avais-je vraiment envie de connaître « La véritable histoire de Maria Callas » ?

  1. Hello ! Comme toi je suis sortie perplexe de ce spectacle, par contre je n’ai pas été particulièrement émue par Lola Dewaere que j’ai trouvée fade, même si je comprendre bien la logique du personnage… et les intermèdes de danse auraient pu être superbes si ils avaient épargné à la jolie danseuse la tâche de déplacer les meubles… j’ai trouvé ça légèrement grotesque.

  2. Hello Fanny ! Merci pour ton retour ! Pour le déplacement des meubles tu n’as effectivement pas tort 😉

  3. Votre critique (ainsi que quelque autres, qui vont dans le même sens) est très édifiante, je n’irai pas voir une des plus grandes et émouvantes artistes des temps modernes transformée en icône people ( comme d’ailleurs on s’apprête à le faire au cinéma, jouée par je ne sais plus quelle « star » de seconde zone).Elle l’a bien assez été de son vivant…Heureusement sa voix nous reste et c’est là et nulle part ailleurs qu’existe la véritable histoire de Maria Callas.
    Bien cordialement.
    Solvej

  4. Merci Solvej. A très bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :