2 Commentaires

Blue.. Je m’appelle Blue.. du talent au Théâtre des Mathurins

blue

Avant tout, je suis profondément navrée de cette absence prolongée, mais cette fin d’année a été très dense professionnellement, et malheureusement, c’est ArtyficiElles qui en a pâti. Il se trouve que je ne suis pas beaucoup sortie non plus, c’est la raison pour laquelle j’avais peu à raconter.. Mais bon.. c’est terminé : I’m back ! 😉

Je sors à peine de la pièce Blue, écrite et interprétée, avec force et talent je dois dire, par Kym Thiriot.

Elle a l’air jeune cette Kym Thiriot, mais quelle présence sur scène au Théâtre des Mathurins (8ème arr.) !

C’est l’histoire d’une jeune femme, surnommée Blue par sa mère qui voulait lui donner un nom de star.

Quel démarrage de vie difficile !

Un père violent qui insulte sa femme et sa fille, une mère malade qui finit par disparaître. Blue se retrouve seule, se laissant naïvement avoir par tous les hommes qu’elle rencontre (ou attire sur son passage..) et finit par monter en « stop » et tenter sa chance à Paris, avec l’espoir de se soustraire à cet environnement glauque et néfaste. Ce « One Woman Show » narre avec talent ses multiples aventures : déboires, moment cocasses, situations inattendues ou même attendues..

Elle dit d’elle :  « On dit : il vaut mieux être seule que mal accompagnée, mais moi de toute façon, même seule, je suis mal accompagnée. »

De la Force, de l’Humour, du Talent aussi dans ce texte rythmé, souvent brutal, parfois vulgaire (j’ai eu un peu peur au début je l’avoue… mais le personnage le nécessite), mais pas seulement.. En effet, sous la couche épaisse de la carapace que Blue s’est forgée, émerge peu à peu, une grande douceur mêlée de tristesse et de peur. Une enfant ayant trop vite — et trop mal — grandi dans la dureté, la violence et l’absence de confiance.

La mise en scène de Laura Mokaiesh et la scénographie de Juliette Azzopardi pourraient être affinées mais finalement le peu d’accessoires  (principalement 4 malles) traduit bien l’univers impitoyable de Blue.

Qu’en reste-t-il ? On admire le courage de la comédienne/auteure et de son personnage : deux rocs, deux diamants bruts ne demandant qu’à être taillés…

Un spectacle inattendu..

Blue joue donc les lundis et dimanches à 20h au Théâtre au Théâtre des Mathurins !

Publicités

2 commentaires sur “Blue.. Je m’appelle Blue.. du talent au Théâtre des Mathurins

  1. cela donne très envie cela! Je vais noter le nom tout de suite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :