1 commentaire

New York : A Manhattan… avant et pendant Sandy…

Place « Colombus Circle », du nom de Christophe Colomb

Avant tout ce billet a été écrit sous forme de journal.. avant et pendant les terribles événements de NY. J’ai ainsi voulu conserver ce principe pour vous raconter, au jour le jour, mon voyage.

Début octobre : ma copine Véro me dit « Je passe un mois à NY pour le boulot… Viens me rejoindre ! »

A l’époque, je lui réponds : « Tu as raison.. C’est le moment de s’éclater.. J’arrive !!! » 😉

Je ne savais pas alors ce qui m’attendait…

Vue de NY de l’Empire State Building

Elle ajoute : « Surtout prends ton maillot de bain ! ». Moi interloquée je lui dis : « Pourquoi tu veux que je prenne mon maillot au mois d’octobre !!! » Réponse « straight to the point » : « Pour profiter de la piscine de l’hôtel Parker Méridien  ! » (photo jointe – évidement sans commentaire ! » 🙂 )

Piscine de l’hôtel Parker Méridien de New York – au sommet du gratte-ciel

Et là.. je réalise que je vais passer 8 jours en plein cœur de Manhattan choyée comme une princesse !

Vue intérieure de l’hôtel Parker Méridien

Billet pris en 5 minutes 15 jours avant et décollage à 16h30 le jeudi 25 octobre !

Before Sandy :

Jeudi 25 octobre : Ça commence bien à l’aéroport : je suis surclassée alors que je n’ai rien demandé ! 🙂

Arrivée à 18h30. Après un passage en douane « charming » : le douanier me dit « Bon anniversaire à NY ! », (qui a dit que les douaniers US n’étaient pas sympas ??!!!)

J’atterris, en douceur, au Parker Méridien : Véro m’accueille hystérique au 27ème étage de l’hôtel ! Et nous allons déguster un sandwich au pastrami apparemment dans un des restaus préférés de Woody Allen.

Vendredi 26 octobre : après avoir accompagné Véro au boulot, une importante galerie d’art à Manhattan, je commence à me balader dans les rues pour prendre le pouls de la ville que je n’avais pas arpentée depuis de très nombreuses années.. Dans Upper Midtown après la mythique Fifth Avenue avec Tiffany’s et les plus grandes marques de luxe, je pénètre dans la Trump Tower, monument kitschissime des années 80 avec son marbre rouge et ses appliques cuivrées ostentatoires.

Je longe ensuite St Thomas’s Church.

Intérieur de la Trump Tower

Vue intérieure de Saint Thomas Church

Quelques rues plus tard sur ma droite le Museum of Modern Art (MoMA) !

Vue de la cour du MoMA, prise de l’intérieur

Des pièces de la collection permanente à tomber par terre et une expo temporaire renversante sur l’artiste polonaise Alina Szapocznikow des années 60 : magnifique brune travaillant la résine pour magnifier entre autres « la Femme ».

Alina Szapocznikow : Exposition Sculpture Undone, 1955–1972, MoMA

Déjeuner avec Véro avant de traverser Central Park pour aller passer l’après-midi au Metropolitan Museum of Art. Je suis assise avec mon plan de la ville devant l’Apple Store sur la 5ème Avenue et un gentil policier de la NYPD me demande si j’ai besoin d’aide pour me repérer. J’avais une vision très agressive de NY car les gens qui y vivent souvent le disent. Cela étant dit, les new-yorkais sont charmants avec les touristes, ouverts et fiers de les accueillir dans leur ville. Un certain nombre d’articles de presse disent que le 11 septembre 2001 et la chute de Lehman Brothers en 2008 auraient fortement fait évoluer l’esprit des habitants ce qui semble être le cas.

Paul Gauguin, La sieste, ca. 1892-1894, huile sur toile, Metropolitan Museum of Art

Le Metropolitan Museum of Art, sorte de mini Louvre, recèle des collections de peinture, en particulier du XIXème et du XXème, d’un autre monde !

Pablo Picasso, Girl before a mirror, 1932, Metropolitan Museum of Art, Gift Mrs Simon Guggenheim, 1937

Au « Met », belle exposition temporaire sur Warhol et son influence sur les artistes qui l’ont suivi.

Andy Warhol (American, 1928–1987)
Jean-Michel Basquiat
1984
Acrylic and silkscreen on canvas
90 x 70 in. (228.6 x 177.8 cm)
The Andy Warhol Museum, Pittsburgh
Founding Collection,
Contribution The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc.
© 2012 The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Artists Rights Society (ARS), New York

Polly Apfelbaum (American b. 1955), Pink Crush, 2007, Dye on synthetic velvet, collection of the artist, courtesy Lucien Terras Inc., New York

18h30 : je rentre fourbue et toujours « jetlaguée » à l’hôtel. En l’absence de Véro qui avait un dîner de boulot, je fais quelques longueurs (bien méritées) dans la piscine au « top » de l’hôtel : vue nocturne de NY à tomber !

Les infos annoncent Sandy…

Samedi 27 octobre : levées tôt, nous partons avec Véro à l’assaut des galeries de Madison Avenue dans l’Upper East Side : les galeries Helly Nahmad et Gagosian en étage.. puis direction la High Line, sorte de « Coulée verte » au sud-ouest de Manhattan aux abords du quartier de Chelsea. Balades familiales avec les enfants déguisés pour Halloween. Déjeuner dans un Restau asiatique : notre « Padthaï » avalé, nous pénétrons dans le quartier des galeries d’art contemporain parmi les plus « hype » : artistes en vogue, performances, etc. Très sympa !

MAGNANMETZ Gallery, en vitrine : Maya Onoda, Kaleidoscope

Yayoi Kusama, Souls burnst in the air – A, 2002, Mirrored balls & painted stainless tube

Lin Tianmiao, Badges, Galerie Lelong

Et si on se faisait l’Empire State Building dans la foulée ? C’est parti ! Ascension bien méritée (nous n’étions évidemment pas les seules à avoir eu l’idée !). Redescente.. J’avais un peu mal au cœur je dois dire. Passage par le Flatiron District (avec le fameux Flatiron Building ou « Fer à repasser ») et Madison Square Garden.

Flatiron Building

Shopping chez H&M près du Carnegie Hall, la salle de concert mythique, avant de s’écrouler devant une bonne quesadillas et un bon verre de vin, histoire de se décontracter ! Sortie hilares un peu « pompettes », découverte de l’AXA Tower avec son gigantesque tableau de Roy Liechtenstein. Peint par l’artiste pour l’inauguration de la tour en 1986 ! Du délire !! Les américains et l’Art, c’est du style « No limit » : tout est dans la démesure comme le reste d’ailleurs !!

Une fresque du peintre pop-art Roy Lichtenstein intitulée Mural with Blue Brushstroke et datant de 1986, année de la construction de l’immeuble AXA, est exposée dans l’atrium de l’immeuble.

Même la Crédit Agricole Tower (eh oui !!! Vous savez : « Le bon de sens  près de chez vous »), c’est la tour version « Liz Taylor » – genre qui brille avec des diamants !!!!! (voir photo !)

Crédit Agricole Tower

Dimanche 28 octobre : à l’approche du « Frankenstorm », surnom de l’ouragan Sandy qui est prêt à s’abattre sur la ville au moment d’Halloween, nous fonçons dès le réveil au Solomon R. Guggenheim pour découvrir l’incontournable expo de Picasso « Black & White », un concentré de chefs d’œuvre au m² ! Moi qui ne suis pas particulièrement sensible à Picasso (c’est loin d’être mon peintre préféré), je me laisse convaincre par la poésie de ces nus féminins en noir et blanc d’une douceur inattendue (ceux de Marie-Thérèse Walter, une des muses et maîtresses du maître, tout particulièrement).

Vue intérieure du Guggenheim Museum

Nous retrouvons ensuite un copain de Véro pour un brunch au Loeb Boathouse, restaurant donnant sur une des pièces d’eau de Central Park.

Tour de Ground Zero en cours de construction

Taxi vers Wall Street et Ground Zéro en passant par Broadway, incontournable boulevard qui descend jusqu’à la pointe appelée Lower Manhattan, d’où l’on peut apercevoir la statue de la Liberté. Nous longeons la mer jusqu’au port, le Seaport et le Pier (la jetée en anglais) : avec l’arrivée de l’ouragan, les commerces ferment, nous renonçons à traverser le pont de Brooklyn qui doit être fermé à 19h, tout comme le métro d’ailleurs. NY active son programme de protection d’urgence : les médias annoncent l’évacuation de 375 000 personnes à NY. Certains commerces ont protégé leur entrée avec des sacs. Tout le monde annonce que demain lundi 29 octobre il ne faut en aucun cas sortir de l’hôtel. Les new-yorkais commencent à faire des réserves de nourriture et d’eau. Même les Mc Do sont fermés. Nous rentrons vite ou Lounge de l’hôtel se mettre au chaud en attendant les nouvelles.. Que va-t-il se passer ?

Lundi 29 octobre : le vent souffle fort mais au cœur de Manhattan, les new-yorkais et les touristes ne se laissent pas décourager : balade dans les rues, passage devant la New York Public Library vers Lower Midtown avec la gare centrale : The Grand Central Terminal, ouverte en 1913, avant de longer la Ford Foundation et les Nations-Unies, pour finir par la Cathédrale Saint-Patrick.

Vue intérieure de la Cathédrale Saint-Patrick

Le temps s’aggravant d’heure en heure, pluie et vent. Nous rentrons vite à l’hôtel..

Vers 15h : une grue croule sous la force de la tempête et pend en l’air derrière le Parker Méridien Hôtel : carapatés dans la chambre avec d’autres copains aussi en WE à NY, nous observons de l’hôtel, écoutons les infos et attendons..

Vue de la grue du 27ème étage du Parker Méridien

17h : annonce de l’évacuation de l’hôtel. Il faut TOUT remballer en vitesse. Descente au 3ème étage. C’est le bordel ! On nous envoie au Park Center Hotel. Mais lui aussi est évacué ! « Back to » the Parker Méridien. Après négo avec le « Desk » du Parker, nous partons au Manhattan Hôtel de Times Square (bel hôtel des années 30). Nuit sauvée… Tout le monde n’a apparemment pas eu cette chance…

Times Square

Mardi 30 octobre : la matinée se passe dans la chambre. Apercevant des badauds dans les rues, nous nous hasardons à sortir. RDV à l’hôtel Marriott de Times Square avec des amis de Véro : ascenseur intérieur incroyable qui donne l’impression d’être dans une navette de Star Wars laquelle vous emporte vers le restau panoramique donnant accès à tout NY.

Vue intérieure de l’ascenseur de l’hôtel Marriott

Descente à pied « Downtown » où toute l’électricité a sauté avec le passage de Sandy, par Broadway pour arriver au Gramercy Park où les arbres ont été déracinés par la violence de l’ouragan !

Arbres déracinés autour du Gramercy Park, à l’est de Chelsea

Nous entrons dans un magnifique hôtel de charme (totalement dans le noir et éclairé à la bougie !) type néo-renaissance avec des œuvres diverses d’art contemporain : le Gramercy Park Hôtel où j’adorerais passer un week-end…

Passage à Greenwich Village où les épiceries rechargent les portables des badauds avec des groupes électrogènes !!! Système D !!! 🙂

Portables rechargés par groupe électrogène !

Remontée à pied vers « Uptown ».. la façade d’un immeuble a été arrachée !

Façade d’un immeuble arrachée, NYC

Dîner dans Times Square pour clore cette journée pluvieuse très spéciale…

Le pont de Brooklyn

Mardi 31 octobre : le temps s’éclaircit et s’adoucit peu à peu. Après un petit-déjeuner copieux sur la 6ème Avenue, nous partons à l’attaque du pont de Brooklyn à pieds, puis crochet par Wall Street.

Brown Brothers Harriman Building, Noguchi’s Red Cube, Financial District, NYC.

En remontant en taxi Chinatown, Noho, Soho et Tribeca sont incroyablement déserts : coupure générale d’électricité et stores des magasins fermés : cette partie de la ville est presque totalement anesthésiée.

Retour à Times Square pour une après-midi « shopping » au Macy’s (sorte de Galeries Lafayette de NY) : cœur où la capitale reprend timidement le dessus après la tornade..

Jeudi 1er novembre : last day ! Avec les événements l’enregistrement de mon vol (maintenu certes..) est avancé de 3h entre 15h et 18h !!!! Grrr.. À peine le temps de prendre un p’tit déj, de prendre un café avec mon copain Olivier qui vit à NY, faire un tour à La Frick Collection (magnifique hôtel particulier de collectionneurs du XIXème type Jacquemart-André à Paris !!), déjeuner avec Véro et démarrage (en trombe !) en taxi pour arriver à l’aéroport 6h avant le décollage !!!!

Enormous mobile « Flight » d’Alexander Calder à l’aéroport de JFK

J’ai mon vol.. mais serais bien restée.. pour continuer cet incroyable voyage !!!

Un commentaire sur “New York : A Manhattan… avant et pendant Sandy…

  1. […] redécouverte de Picasso au Guggenheim de New York l’hiver dernier – pendant Sandy : New York : A Manhattan… avant et pendant Sandy… – cette exposition au Grimaldi Forum de Picasso a achevé de débloquer mon aversion vis à vis de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :