Poster un commentaire

MA version de la Nuit blanche… au Palais de Tokyo

Traînée par Flo (qui a eu raison d’insister !), cela faisait des lustres que je n’avais pas arpenté la Nuit Blanche… Remarquez, j’ai bien choisi mon année : en 2012, il a plu des cordes !!

D’ailleurs, ce qui est assez touchant, c’est la motivation du public pénétrant dans les lieux souvent assez bondés : un public dégoulinant, mais heureux semble-t-il d’aller emplir ses yeux et étendre ses horizons artistiques.

En ce qui me concerne, j’ai re-découvert le bâtiment du Conseil économique et social illuminé et hébergé dans le Palais d’Iéna, ancien Musée national des Travaux Publics, et chef d’œuvre d’un des architectes majeurs du siècle dernier : Auguste Perret. La construction de l’édifice a débuté en 1937 et s’est poursuivie jusqu’en 1946.

J’ai ensuite à nouveau foulé le sol du Palais de Tokyo, que je n’avais pas revu depuis sa réouverture en avril dernier. Le Palais de Tokyo accueillait pour l’occasion le plateau des Guignols de l’Info : un certain nombre d’œuvres, assez drôles je dois en convenir, en étaient inspirées. Un autre type d’œuvre comme Le Temps de Rien (cf. visuel) nous a beaucoup amusées avec Flo !

Nuit Blanche courte peut-être.. mais attrayante ! 🙂

Site web Nuit Blanche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :