Poster un commentaire

Volpone ou le renard… Briançon ou le génie !

Inconnue de mon répertoire, Volpone ou le renard, pièce écrite en 1606 par Ben Jonson, illustre et traduit toutes les formes de cupidité sous l’incisive houlette de Nicolas Briançon !

J’ai un aveu à vous faire : je ne suis allée voir la pièce que parce que Nicolas Briançon non seulement la met en scène mais de surcroît joue le rôle du (divin !) serviteur Mosca qui sert son maître Volpone, vieil et immonde célibataire sans héritier de Venise, magistralement joué par Roland Bertin ! Chaque personnage cherche par quelques noirs desseins à se faire « coucher » comme seul héritier sur le testament de l’avare..

Créativité dans la mise en scène (tout comme Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare vu l’année dernière avec Cha à la même époque…), mélange des arts : théâtre et danse, jeu enlevé des acteurs incarnant des personnages aux âmes noires et repoussantes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :