1 commentaire

Les assiettes de Juliette : Semilla : une jolie graine rue de Seine

Le printemps donne le coup d’envoi des beaux jours. C’est le moment de retourner au jardin, de ressortir ses outils et de s’émerveiller des jeunes pousses. Justement, le Semilla est la dernière bouture des proprétaires du Fish La Boissonnerie et du Cosi, joliment acclimatée dans cette rue de Seine maintes fois labourée par les bobos locaux et les touristes de passage. Pas de pépin ici, la greffe est réussie.

Dans un grand atelier éclairci à la chaux facon Soho, le Semilla proposent une cuisine du terroir résolument revisitée trendy qui séduira les épicuriens. Aucune pierre dans ce jardin des délices. On n’y récolte que le meilleur, servi en demie assiette pour vous permettre d’arpenter la carte en long et en large. Preuve de fraîcheur, tout est préparé devant vous à la demande, dans une très grande cuisine ouverte où de jeunes chefs jouent les princes cuisiners.

Les végétariens (et –taliens) trouveront certainement leur eden au potager (patates douces rôties à l’ail confit, shitake au sésame grillé, pistou de roquette) comme dans le verger (mangues jaunes et vertes, kumkuats, fruits exotiques). Les omnivores ne seront pas pour autant laissés au bord du chemin : tête de veau croustillante, travers de porc rôtis à la cannelle, ceviche de lieu à la coriandre et la pomme verte, osso bucco de lotte, gremolata et orechiette, risotto au gras de seiche (excellent). Pour terminer, une pana cotta de tonka aux baies roses, un crémeux guajana au streusel et une crème d’aloe vera qu’on aurait pourtant plus attendue dans la salle de bains que sur la table.

L’herbe n’étant pas toujours plus verte dans le jardin du voisin, n’attendez pas la Sainte-Catherine pour planter vos sous au Semilla. Il vous le rendra.

: 54, rue de Seine, VIe. Tél. : 01 43 54 34 50

Quand : le soir après l’ondée, à la fraîche

Avec qui : Tistou les pouces verts, Louise de Vilmorin, Michel Lys

A vos pieds : des sabots Truffaut, des bottes Aigle

Dans votre ipod : Le jardin extraordinaire, Charles Trenet

Publicités

Un commentaire sur “Les assiettes de Juliette : Semilla : une jolie graine rue de Seine

  1. On connait bien Fish, l’autre officine des mêmes propriétaires. On y apprécie le cadre, l’intelligence de la cuisine et l’ambiance décontractée / internationale.

    Autre lieu, autre cuisine : Sémilla. Et malgré tout, on en sort amèrement déçu.
    L’assiette et bonne. Classique, de bon ton. Cela suffit-il ?
    Quantités insuffisantes (demi portion de Ceviche de lieu … indigente. Assiette de fromages esseulés, genre « bouchée » ou, à la limite, appetizer).
    L’addition, elle, est XL : 75 € par personne. Dérapage.

    Le comble : il faut renvoyer l’addition, qui comprendt deux bouteilles de vin au lieu d’une… Ça, c’est cadeau ; et c’est grossier. Pas un mot d’excuse.

    Continuons à aller chez Fish. Oublions Semilla.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :