Poster un commentaire

Lady Linn & her magnificent seven.. une new lady Soul !

J’ai découvert un petit bijou : une voix de crooner « black » dans un corps de « White sylphide » : un décalage entre la finesse et la féminité d’un corps et la force virile d’une voix !

Apparemment âgée de 30 ans, originaire de Sint-Amandsberg, à la périphérie de Gand, Lady Linn est connue en Belgique depuis le milieu des années 2000. Avec ses musiciens, les Magnificent Seven, elle a d’abord évolué dans une manière de jazz swing des années 1930-1950 avant de faire entendre dans son premier album en 2008 (Here We Go Again) une approche soul et rhythm’n’blues.

Très entraînant son « jazzy » de son nouvel album « No goodbye at all », légèrement soutenu par un piano (le titre Nina – mon préféré je crois) et des voix pour certains morceaux, version accompagnement des stars des « Sixtie’s » avec Saxo ! Excessivement gai et ludique !!!

Entre « Swing » et « Pop »… une résurrection de Nina Simone ???

Je vous laisse déguster avant sa sortie le 19 mars !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :