Poster un commentaire

« Les Assiettes de Juliette » : Dans les coulisses de l’Alcazar…

Ce n’est pas poussé par le hasard que vous réserverez un bout de mezzanine pour bruncher le dimanche à l’Alcazar, point cardinal de la rue Mazarine. Reine de la nuit, cette adresse est aussi belle de jour.
D’avantage connue pour ses soirées high heels / cufflinks, ce palais nocturne fait aussi, le soleil levé, les riches heures du quartier. Une fois les portières des G7 claquées, les derniers verres long drink essuyés, les sièges alignés et le couvert à nouveau dressé, la scène est à vous. Privilège des avant-premières, comme des soldes de presse et du théâtre en matinée, vous profitez du calme sans être emporté par la foule.

L’ambiance est « famille je vous aime », grandes tables et rires d’enfants dans ce grand loft un peu vide. On (s’) y entend malgré tout parfaitement. Le décor, miroirs et mobilier pointu, vous fait néanmoins sentir un certain décalage. Le service, curieusement un peu lent, porte encore quelques paillettes sur l’épaule, signes de la fatigue des excès de la veille, mais cela ne gache rien au menu brunch discrètement innovant.


Le classique panier du boulanger (muffins framboise included) est accompagné au choix d’une César salade aux gambas parfaitement relevée et craquante ou d’un poulet du dimanche habilement travaillé. En dessert, le vacherin framboise et réglisse (un délice!) et la crème caramel vanillée vous feront hésiter sur la note sucrée. L’addition est elle, peu salée. Pas de quoi se priver. L’absence de terrasse déplaira sans doute à certains, mais ils reposeront leurs muscles fatigués grâce au massage prodigué quand ça vous chante au cours du repas.

L’Alcazar est une excellente (re)découverte dans ce quartier de l’Odéon. Alors, de l’audace, toujours de l’audace! Mettez-le en tête de votre liste, il en vaut la peine.

Où? L’Alcazar, 62, rue Mazarine – 75006 Paris – 01 53 10 19 99
Brunch le dimanche : Adulte 35€, Enfant 18€
Avec qui? Un Général, les cadets, Ramon Zarate, et pourquoi pas, le passager du taxi de la veille
Quand? Le dimanche pour le brunch, les autres jours pour le drunk
A vos pieds? Votre paire de Havainas, talons prohibés
Dans votre ipod: A girl from Ipanema

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :