Poster un commentaire

Le Comte de Bouderbala, au top du stand-up

En voilà un spectacle qui fait du bien au moral. Totalement politiquement incorrect et tellement rafraîchissant !

Je ne connaissais le stand-up que de nom, c’est carrément bluffant. Le Comte de Bouderbala arrive sur scène tranquillement et commence à te raconter sa vie. Au bout de 20 minutes, c’est devenu ton pote. A la fin du spectacle, tu te dis qu’il est vraiment trop cool et t’as trop hâte d’aller bouffer avec lui pour qu’il continue à te balancer des vannes. 

Il a cette façon de ponctuer la fin de ses vannes de « non mais n’importe quoi », ou de « mais c’est nul de faire ça ». Comme quand ils vannent les joueurs de foot qui te donnent l’impression d’avoir inventé un vaccin contre le sida après chaque but. D’ailleurs, il lance : « Non mais est-ce que je fais la roue, moi, après une bonne vanne? ». Je vous laisse imaginer la suite. D’ailleurs, je pourrais aussi faire la roue après un bon billet, mais c’est quand même vachement moins drôle.

En plus de cette proximité avec les spectacteurs, son spectacle est totalement politiquement incorrect. Tout le monde en prend pour son grade : les arabes, les chinois, les Américains et les Français….C’est aussi ce qui est rafraîchissant : au lieu de se la jouer fils d’immigrants, il prend comme angle les différences entre les Etats-Unis et la France. Avec des vannes hyper justes. Par exemple, aux US, quand on te demande ton nom, les Américains sont toujours hyper enthousiastes : « What’s your name? Samy. Samy?!! Wow, great, fabulous, fantastic, awesome !!!! » En France quand on te demande ton nom :  « Comment tu t’appelles? Samy. Me parle pas, je m’en fous en fait de comment tu t’appelles… ».

Cet angle n’est d’ailleurs pas artificiel : le Comte de Bouderbala (guenilles en arabe), n’a pas grandi dans la misère sombre mais dans un quartier un peu glauque de Saint-Denis. Il est parti aux US faire du basket en semi-pro et a été transformé par la positive attitude des Américains : « Partir là bas m’a réveillé et révélé. On te valorise, on te pousse au cul. Le « tout est possible », ce n’est pas seulement un cliché. En France, on te dit « ouai bof, on verra?«  » (Source: JDD, http://www.lejdd.fr/Culture/Actualite/Un-aristocrasseux-grande-classe-75468/ – désolée, les liens hypertextes ne fonctionnent pas aujourd’hui :-)).

C’est d’ailleurs le seul Français a faire du stand-up aux US, à New York, en anglais. Mais, preuve que le Comte n’a pas la grosse tête et finit bien par (presque) devenir un pote : au lieu d’un rappel classique et d’un sketch en plus, il redébarque sur scène et lance « Vous avez des questions? »

J’adore.

Infos pratiques:

Site officiel : http://www.lecomtedebouderbala.com/

Jusqu’au 11 juin, le Comte de Bouderbala joue au Théâtre du Grand Gymnase, à Paris

Il sera également :

Le 21 mars 2011 : Open du rire – Espace Julien – Marseille
Billeterie sur place

– Le 10 avril 2011 : Garorock – Marmande

– Le 19 avril 2011Espace culturel François Mitterrand – Canteleu

– Le 6 mai 2011Le Splendid – Lille

– Le 12 mai 2011Salle Rameau – Lyon

Réservations : http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/One-man-woman-show-LE-COMTE-DE-BOUDERBALA-BALA.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :