6 Commentaires

Lucky Peterson : retour vers le blues !

Un blues de crooner pour l’incroyable Judge Kenneth Peterson, alias Lucky Peterson. Un album à la fois harmonieux et éclectique You Can Always Turn Around pour un retour au fin fond de l’authentique Amérique. Né en 1964 à Buffalo (New York), ce magnifique musicien vous permet de sentir les vibrations du toucher des cordes de sa guitare, expression de sa générosité. Prodige du blues, d’après Wikipedia : Lucky Peterson (né Judge Kenneth Peterson) est un guitaristeorganiste et chanteur de blues américain, né à BuffaloNew York, le 13 décembre 1964.


Son père, James Peterson, chanteur et guitariste, tenait le Governor’s Inn, un club de blues dans lequel il eut rapidement l’occasion de côtoyer nombre de musiciens tels que Buddy GuyKoko Taylor,Muddy Waters ou encore Junior Wells.

Il commence l’apprentissage de l’orgue en prenant des cours avec Bill Dogget et Jimmy Smith. Il n’a alors que 5 ans lorsque Willie Dixon le repère. Plus tard, il passe à la guitare qui deviendra son deuxième instrument de prédilection. En 2009, il a une dizaine albums à son actif dont Double Dealin sorti en 2001. Sa dernière production Organ Soul Sessions, intégralement interprétée à l’orgue Hammond montre son regain d’intérêt pour cet instrument et pour les standards de jazz et blues. Il multiplie aussi les collaborations comme son duo avec Bootsy Collins ou sa collaboration au dernier album de la chanteuse AyọGravity At Last.

Je m’imagine en écoutant ses mélodies, autour d’un feu de camp en plein désert, la nuit.. un vrai voyage imaginaire au fin fond de l’Amérique profonde ! Le son du piano dans le morceau Trouble… me donne des frissons et m’emporte loin.. en une danse douce et rassurante qui me berce. Atonement me prend par surprise avec un solo de guitare me vrillant au sol ! .. juste avant d’être enivrée par Four Little Boys, une petite balade légère et guillerette..

Comment faire jaillir des larmes d’émotion ?.. Certainement en concert !

Publicités

6 commentaires sur “Lucky Peterson : retour vers le blues !

  1. Très agréable et touchant en effet !

  2. Heureuse qu’il te touche aussi 🙂

  3. Merci Tana, t’as vraiment assuré pendant que j’étais quelque part perdue dans l’hyper-espace….:) MERCI MERCI
    Trop drôle que tu aies mis « I wish I knew… » en avant, car elle figure dans mon album préféré de la fin d’année : John Legend & The Roots.
    Ils la reprennent plus rapide et plus swingante. Le genre qui te fous vraiment la pêche le matin ! A découvrir ici : http://www.youtube.com/watch?v=M0uhxzgkg5c

  4. My pleasure ma Douce !
    Bon j’ai un peu ralenti cette semaine.. mais vais m’y remettre ! 🙂
    Top ta version de « I wish I knew… » !
    Joyeuses Fêtes !

  5. Joyeuses fêtes ma belle ! Et vive l’orthographe 🙂 (promis, l’an prochain je fais plus d’efforts :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :