Poster un commentaire

Belle Epine : entre naïveté adolescente et rébellion

Tristesse, Abandon, Désespoir, Autodestruction, Solitude, Intégration, Religion, Confession, Famille.. tout est illustré, exprimé dans ce film, hymne à l’adolescence blessée et dont le rôle principal est magistralement incarné par Léa Seydoux !

Synopsis : Prudence Friedman a 17 ans, elle a perdu sa mère il y a quelques jours. Livrée à elle-même dans l’appartement familial, elle se rapproche de Marilyne, une copine de lycée qui lui fait découvrir le circuit sauvage de Rungis, où tournent dangereusement des bandes de jeunes mâles motards aux grosses cylindrées.. Prudence tente d’intégrer une des bandes, pour oublier la douleur de la perte de sa racine maternelle..

Un film sur l’Amitié, la Douleur de la perte de l’Autre et.. les conséquences inévitables et d’une extrême violence au sein de la cellule familiale.. ou ce qu’il en reste..

Âmes sensibles à tout prix s’abstenir..

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :