Poster un commentaire

Design Elysées : design souvenir.. design d’avenir

 

Jean-Pierre Laporte - Girolle – 1969 Fauteuil en polyester armé de fibre de verre, garniture mousse et tissu. Présenté pour la première fois au Salon des Artistes Décorateurs en 1969 Edition limitée Edouard Edwards 2010

J’ai toujours aimé le Design : c’est la raison pour laquelle je suis allée aujourd’hui faire un tour à la première édition de Design Elysées sur les Champs.

Avec plaisir, j’ai redécouvert l’œil de lynx en matière de design 1950-2000 de Benoît Ramognino qui présente du mobilier gonflable AéroSpace de QUASAR1968 : meubles qui ne manquent pas d’air, souvent sièges de jardin dans les années 60-70, suscitent les recherches des designers vers de nouvelles convivialités « écologiques ». Dès 1960, les créateurs regardent en direction des techniques modernes.

 

 

 

 

 

J’ai par ailleurs découvert une jeune galerie pleine de talent Edouard Edwards, inaugurée en 2007 avec une exposition des créations de Marc Held, qui présente « Dix ans de création de Jean-Pierre Laporte ». Acteur majeur du design français, né en 1944 à Bordeaux, souvent en visite dans les ateliers de Thonet France où son père est représentant, Jean-Pierre Laporte adolescent découvre les métiers de la création, et côtoie Pierre Paulin qui lui insufflera le goût pour la recherche et le dessin d’ameublement. Cette figure majeure du design français dessine plusieurs modèles de sièges en contreplaqué édités par Thonet (chaise CM 280, 1965 ; Ensemble 1150, 1967) puis expérimente les propriétés des nouvelles matières plastiques en réalisant des oeuvres sculpturales exposées au SAD (assise Girolle, édition Thonet 1969 ; Programme Esox, édition Burov 1974 ; Bibliothèque Bibliodul, 1975).

 

Jean-Pierre Laporte - Esox – 1970 Fauteuils en polyester armé de fibre de verre, surface gelcoat, garniture mousse et tissu. Présenté pour la première fois au Salon des Artistes Décorateurs en 1972 Edition limitée Edouard Edwards 2010

Paradoxe français, Jean-Pierre Laporte fut contraint par le destin à une courte fenêtre créatrice de seulement dix ans, de 1965 à 1975. Il constate en effet à l’issue de cette décennie que “la culture du contemporain n’est pas à la mode dans notre pays.”

Jusqu’à lundi inclus, vous pourrez donc découvrir à la foire Design Elysées des meubles et objets de Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Serge Mouille, Pierre Paulin, Mathieu Matégot, etc.

 

Table basse de Mathieu Matégot 1956 - taille 60 X 60 cm

Une belle et courte balade à faire ce week-end !

Du 28 octobre au 1er novembre 2010, de 11 à 20h, pavillons sur l’avenue des Champs-Élysées, du Petit Palais à la place de la Concorde.

Tarifs : Entrée 10€, gratuit pour les mineurs accompagnés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :