3 Commentaires

Devdas : un Bollywood parfait pour les dimanches pluvieux

Ma copine Ilham et moi sommes allées voir My name is Khan il y a quelques temps. Un film prenant sur l’identité et la religion musulmane au lendemain des attentats du 11 septembre avec la sublime Kajol (qui a des faux airs de Marion Cotillard) dans le rôle principal féminin et la superstar de Bollywood Sharukh Khan dans le rôle titre. Pour moi, ça a aussi marqué un premier pas dans l’univers si particulier de Bollywood, car même si le film a été pensé pour l’export, il se pose en héritier des codes de ce genre, avec beaucoup de couleurs, beaucoup d’émotions, beaucoup de… temps (3 heures bien tapées).

Sharukh Kan et Kajol

Au sortir de la séance, elle me conseille de regarder Devdas pour me familiariser avec Bollywood. Avec le même Sharukh Khan et la bombasse L’Oréal aux yeux verts, Aishwarya Raï. Comme vous le savez, ma culture ciné est à faire complètement. Je m’engouffre donc dans la brêche de ce classique parfait pour un dimanche pluvieux. Ce dimanche, il ne pleuvait pas mais comme il faisait 15°, j’ai considéré que le degré de déprime était équivalent.

C’est vrai qu’il faut avoir le temps : Devdas dure 3 heures, mais je n’ai pas vu le temps passer. C’est l’histoire du héros éponyme (Sharukh Khan) et de son retour en Inde après 10 ans passés en Angleterre pour étudier. Il retrouve sa famille et Paro, qu’il aime depuis l’enfance. Mais Paro vient d’une famille de rang social inférieur et le mariage est hors de question…

Devdas et Paro

Une fresque familiale complètement exagérée. A l’époque de sa production, le film a bénéficié de l’un des plus gros budgets jamais accordés à Bollywood. Et ça se voit : les filles portent pour 36 kg de bijoux sur elles, les personnages vivent dans des palais incroyables, les bas-fonds de la ville sont féériques.

Avec de nombreuses chansons et chorégraphies, on sait bien on l’on est. Il n’y a pas un baiser échangé et pourtant l’amour est dans toutes les scènes, partout, tout le temps. Cela dit, l’histoire sort de la linéarité typique de Bollywood et c’est aussi pour cela que c’est une bonne introduction à ce cinéma. Une aventure parfaite pour rire, pleurer, et avoir envie de danser avec des plateaux de pétales de roses !

Publicités

3 commentaires sur “Devdas : un Bollywood parfait pour les dimanches pluvieux

  1. Shah Rukh Khan!!!! *cris hystériques*

    Chouette post. J’ai aussi beaucoup aimé le film, même si effectivement il faut rentrer dans l’ambiance dorée/rose/amour dégoulinant pour apprécier la chose. J’adorais en particulier le fait que même lorsqu’elle dormait, l’héroïne gardait un maquillage parfait avec des cils longs et recourbés, au delà de toute vraisemblance!

    Sinon, si je peux te recommander un film indien moins bollywoodien mais tout aussi intéressant, c’est The Namesake de Mira Nair, un joli film sur l’exil et l’identité.

  2. Merci beaucoup pour ton conseil, je le regarderai !
    Je pensais avoir plus de mal à rentrer dans Devdas en fait, parce qu’en général, je suis assez sceptique face à tout ce qui est romantico-fillo-rose-gélatineux. Mais en fait, une fois qu’on accepte les codes du genre, ça passe bien. Moi ce qui m’a le plus marqué, c’était l’eyeliner parfait qu’elles portaient tout le temps : moi aussi je veux savoir en mettre comme ça, le matin au réveil ! A moi les yeux de biche 😉

  3. regardez plutôt Kal ho na ho , ce film est un régale ça fait un mois que je l’ai vu et je pleure encore lorsque j’entends une de ces chansons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :