2 Commentaires

Le come back de Hole et de Courtney Love : Nobody’s Daughter

Ça y est…  je signe mon retour à la civilisation… pas d’internet à la campagne… tant mieux ! Déconnecter fut salutaire.. j’étais au bord de l’homicide volontaire !

Cela dit, il m’a vraiment manqué de ne rien partager avec vous pendant une bonne quinzaine de jours (Chacha a divinement assuré l’intérim… lectrice fan de sa co-blogueuse préférée.. est un job que j’apprécie tout autant !).

Mon retour sera donc musical pour commencer.. mais PAS en douceur !!!

Hyperrock ! Courtney Love a reconstitué son group Hole et sort un nouvel album : Nobody’s Daughter.

Voix cassée de crooneuse mâtinée de « came » : tout un programme !

Du son dur à l’oreille.. mais du bon rock à mettre à fond le matin pour attaquer de plein fouet les affres de ce dur monde en marche !

la veuve de Kurt Cobain, leader de Nirvana, s’est très bien entourée : Linda Perry, l’ex-chanteuse du groupe 4 Non Blondes devenue productrice à succès (Pink, Christina AguileraAlicia Keys), le chanteur des Smashing Pumpkins, Billy Corgan, le guitariste britannique de 23 ans Micko Larkin (anciennement du groupe d’indie rock Londonien Larrikin Love), le bassiste Shawn Dailey (de Rock Kills Kid) et le batteur Stuart Fisher (ancien membre des Red Hot Chili Peppers et Pearl Jam). Le groupe doit donner prochainement quelques spectacles aux Etats-Unis et en Europe.

Alternance entre acoustique et électrique, on imagine Courtney Love à fond sur scène… Lionne blonde platine lâchée dans la jungle du public !

Décidément j’adore la pochette de l’album très délicatement « XVIIIème » en radical décalage avec la « hard musicalité » de son contenu…

Pour les connaisseurs, cette couv’ représente la partie inférieure du tableau de Marie-Antoinette — « décapitée » une fois de plus ! — (merci Carole – elle se reconnaîtra..) par la peintre Élisabeth Vigée Le Brun, grande portraitiste du XVIIIème siècle à l’égal de Quentin de La Tour ou Jean-Baptiste Greuze (merci l’Ecole du Louvre !)

www.holerock.net

Oreilles sensibles et âmes dépressives (même provisoirement) s’abstenir ! 🙂

Publicités

2 commentaires sur “Le come back de Hole et de Courtney Love : Nobody’s Daughter

  1. vu l’absence de tete, on ne peut pas dire décoiffant …. si??? Pourtant c’est ce qui s’y prete le mieux, non????
    merci pour le retour

  2. :-)))
    Une « Décapitée Décoiffée !!! » : ça me parle !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :