2 Commentaires

Les invités de mon père, mieux vaut les avoir en peinture que chez soi

Un Lucchini très en verve, une Karine Viard en pleine crise de rébellion et un Michel Aumont tyrannique…Les Invités de mon père sont réjouissants et drôles, mais aussi drôlement cruels.

Poussé par de fortes convictions humanistes, un pater familias veuf de gauche à tendance tyrannique (Michel Aumont) décide de recueillir des sans-papiers chez lui. A l’arrivée d’une bombasse moldave et de sa fille, sa famille est quelque peu déroutée, à commencer par ses deux enfants, Lucchini et Viard.

Non content d’héberger cette famille monoparentale et sous couvert de ses convictions, le père va tomber à la fois amoureux et dans le sordide, ce qui va déclencher une crise morale chez ses proches.

Les invités de mon père est plus profond que je ne pensais de prime abord. Le film ne porte pas vraiment sur le thème de l’immigration clandestine, qui est somme toute mineur, mais plutôt sur la communication, la famille, l’éducation. Il montre aussi qu’à tout âge, on ne se débarrasse pas vraiment de l’emprise de ses parents et qu’on a du mal à éructer un énorme MERDE libérateur dans leur face, même quand ils nous pourrissent la vie à 55 ans.

Drôle, plein de questions sur la vie, c’est un joli film doté d’une solide épine dorsale (le scénario est en teflon massif).

La citation du film : « Il y a des actes militants qui sont plus jolis à regarder que d’autres » (Lucchini).

Verdict : très intéressant. Un souvenir presque poétique.

Envie de pllus d’avis ?

Je vous recommande d’aller sur L’Evolution, le blog de Gagor (à qui j’ai piqué l’image ci-dessus, merci :-)) et sur Les 3 coups de l’Eboule.

La bande annonce

Infos pratiques

Réalisé par Anne Le Ny
Avec Fabrice Luchini, Karin Viard, Michel Aumont

Durée : 01h40min A

Publicités

2 commentaires sur “Les invités de mon père, mieux vaut les avoir en peinture que chez soi

  1. Joli zeugme Chacha ! je crois que c’est la figure de style qui me procure le plus de satisfactions !
    Félicitations pour le blog, je suis inscrite !
    Baci

  2. Ciao Bella! Tu sais que j’ai un rapport particulier au zoegma, j’ai été traumatisé par ma toute première khôlle de lettres en hypo. je m’étais ridiculisée sur un texte difficile, j’avais fait une explication merdique, confondu baroque et burlesque…Bref, un moment de douleur intense. à la fin, pendant la phase de questions, le prof me dit à quel point je suis une merde qui n’a rien compris au texte et genre pour me rattraper un peu, me demande ce qu’est la figure du style du type « prenez vos affaires et la porte ». au point où j’en étais, j’entendais déjà la marche funèbre, je n’avais plus de dignité, j’ai répondu n’importe quoi. Le prof s’est mis à hurler : « UN ZOEGMA !! MAIS VOUS NE SAVEZ MEME PAS CE QUE C’EST QU’UN ZOEGMA?? ET VOUS ETES EN HYPOKHAGNE, MAIS C’EST PAS POSSIBLE, VOUS VENEZ D’OU??? » j’ai eu 4, un énorme bleu à l’égo et un traumatisme concernant les lettres qui a duré jusqu’à la khûbe…Ah les souvenirs de prépa… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :