5 Commentaires

« Turner et ses peintres » au Grand Palais : Compliqué.. mais Incroyable !

La Plage de Calais à marée basse, des poissardes récoltant des appâts (détail) Joseph Mallord William Turner (1830), huile sur toile, 73 x 107 cm, Bury Art Gallery, Museum & Archives, © Bury Art Gallery, Museum & Archives, Lancashire

Comment parler de Turner, considéré comme l’un des plus grands artistes du XIXème siècle ? Déjà présentée à Londres, cette exposition (environ 100  toiles) qui met en relation le travail de Turner et des maîtres qui l’ont inspiré ainsi que les réalisations de ses contemporains partira ensuite au musée du Prado à Madrid où elle restera tout l’été..

En la parcourant, je me disais « comment vais-je pouvoir l’aborder ? » : totalement perplexe !

Je le résumerais en 3 mots !

A la fois Classique (quelques fois même ennuyeux..) dans ses choix thématiques : paysages à l’iconographie mythologique, historique ou bien religieuse à la Nicolas Poussin, Titien ou Le Lorrain, scènes d’intérieur à la Rembrandt ou intimistes à la Watteau (au choix), Turner m’a littéralement surprise.. Je me souvenais d’un peintre un peu stéréotypé et répétitif (lors de mes visites de la Tate Gallery et de la National Gallery de Londres) alors que deux ou trois salles plus loin : chaque œuvre n’est que « Violence des éléments » !… Turner a fait sien l’adage d’un autre grand maître, Charles-Augustin Sainte-Beuve« Il faut dépasser son but pour l’atteindre. » … et croît profondément en son propre talent : « C’est seulement quand nous n’avons plus peur que nous commençons à créer », déclare-t-il un jour.

Tempête de neige (détail) Joseph Mallord William Turner (1842), huile sur toile, 91,4 x 121,9 cm, Londres, Tate Britain © Tate Photography

… totalement Précurseur : certaines de ses toiles comme les bateaux dans la tempête ou La Tempête de neige sont tellement avant-gardistes et préfigurent l’Impressionnisme dans le traitement flou des sujets mais encore le Fauvisme avec cette palette presque criarde comme ce jaune moutarde d’une toile représentant une femme à la fenêtre qui défraya la chronique au moment de sa présentation au public (choc d’une violence identique à celui des Fauves lors de leur première exposition au début du XXème siècle d’ailleurs..)

…complètement Décalé : à la fois Unicité et Mixité. Inspiration des grands maîtres mais complètement revisités (même « remalaxés ») avec sa patte (et beaucoup de pâte..) : au départ peu de matière.. mais in fine les toiles accueillent de plus en plus de superpositions de matière brute : la peinture s’accumule… voire même se cumule..

En résumé, un mélange du classicisme de Poussin, de l’intimisme au Clair-Obscur de Rembrandt, de la palette des Fauves, de la suggestion et de la lumière de l’Impresssionnisme et enfin de l’élégante douceur de Watteau !

Il m’a épuisée ! Bravo !! Je ne sais plus où j’en suis !!!

Pourquoi ? Parce que le résultat de cette magnifique cuisine : C’est TURNER LE REVOLUTIONNAIRE !!!!

"Port de mer au soleil couchant" de Claude Gellée dit Claude Lorrain dont l'influence fut décisive sur le travail de Turner Rmn/ Gérard Blot/ Jean Schormans

Galeries nationales, Grand Palais

24 février 2010 – 24 mai 2010

http://www.rmn.fr/francais/nouvel_accueil/francais/les-musees-et-leurs-expositions/galeries-nationales-grand-palais/expositions/turner-et-ses-peintres

Prix d’entrée (visite simple)

Plein tarif : 11 €
Tarif réduit : 8 € (13-25 ans, famille nombreuse, demandeur d’emploi)
Gratuit pour les moins de 13 ans, les bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse.

Publicités

5 commentaires sur “« Turner et ses peintres » au Grand Palais : Compliqué.. mais Incroyable !

  1. Wow incroyable « La Tempête de neige » ! J’ai découvert Turner au Grand Palais il y a plusieurs années, au cours de l’expo Turner, Whistler, Monet. Je me souviens d’avoir lu un mot utilisé dans les commentaires, qui m’a fasciné par ses sonorités et par la justesse de la description des couleurs de Turner : « lactescent ». Je me suis dit que j’avais absolument envie de le replacer un jour !

  2. Tout pareil « La Tempête de neige » me crève ! 🙂

  3. pour moi c’est le plus grand peintre du 19è siècle.ces ciels sont fabuleux.ces couleurs sont merveilleuses que dire , il suffit de regarder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :