Poster un commentaire

Un salon du livre constant

De retour d’une excursion au Salon du Livre, mon verdict est le même que celui de l’an dernier : mouif.

Pas trop d’intérêt, beaucoup trop de livres pour y voir quelque chose, quelques auteurs autours de trois cahuètes dans une atmosphère chaude de monde, l’expérience du Salon du Livre était constante par rapport à l’an dernier. Peut-être un peu plus décevante : à la place du grand stand qui mettait Israël à l’honneur, un melting pot pour les « 30 ans du Salon » avec des auteurs de tous les continents. Intéressant, mais pas le temps de fouiller et pas envie de regarder les livres d’Amélie Nothomb, donc on passe.

Ensuite, le carré des publications régionales : Bretagne, Congo, etc. On passe.

Gallimard, Flammarion, je serais plus au calme dans une librairie, on passe.

Quelques livres intéressants, je lis la 4ème de couv, 35 euros le bouquin : on passe.

Au final, au détour d’un stand, ma cousine et moi sommes tombées sur un Frédéric Lopez le nez dans une BD des Simpsons. Ma cousine, fan de la première heure, a mis son amour propre dans sa poche,a enlevé ses jolies lunettes roses (« au cas où ça fasse des reflets ») et lui a demandé une photo avec lui. Evidemment, j’ai mis 1 000 heures à trouver mon portable, j’ai renversé mon sac : il était dans ma poche.

Le résultat : Frédéric, c’est pour toi. Ca fait quoi de poser avec une star ??? (oui parce que la star bien sûr, c’est ma cousine :-)).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :