4 Commentaires

Lisette Model : clichés de la « vraie vie » au Jeu de Paume

Ce samedi aux couleurs et odeurs printanières m’a donné envie d’arpenter les Tuileries pour ensuite échouer au Jeu de Paume : j’y ai découvert les photos d’une photographe d’exception Lisette Model (1901-1983), photographe américaine d’origine autrichienne appartenant au courant de la Street Photography qui se développe à New York pendant les années quarante. Cette pratique essentiellement nourrie par la vie urbaine, existe depuis le début de la photo, mais se développe surtout dans les années 1940 à New York et fera un certain nombre d’adeptes parmi des stars comme Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau, Robert Frank, Diane Arbus (qui fut son élève), William Klein ou encore Gary Winogrand.
Lisette Model avait une approche de la photographie instinctive, animale, violente, audacieuse et directe et recommandait, en particulier à ses élèves, de « photographier avec ses tripes ».
Organisée par le Jeu de Paume et la Fundación MAPFRE, Madrid, l’exposition présente ainsi, à travers une sélection de 120 tirages vintage, ses travaux les plus représentatifs, depuis ses premières photographies réalisées à Paris (1933) et sur la Promenade des Anglais à Nice (1934), jusqu’aux images plus tardives réalisées aux États-Unis entre 1939 et 1956, à New York (Lower East Side, Coney Island, les bars populaires, les passants), ou à l’Opéra de San Francisco. On y découvre par ailleurs, des documentaires qui permettent de voir parler l’artiste de son œuvre et de comprendre, entre autres, ses différentes collaborations avec des revues comme Harper’s BazaarUS Camera ou encore Regards.

Lisette Model - "Flower Vendor", vers 1933-1938 - National Gallery of Canada, Ottawa, © The Lisette Model Foundation, Inc. (1983). Used by permission

Promenade des Anglais, Nice C. 1934 Lisette Model National Gallery of Canada, Ottawa, don de la Succession de Lisette Model, 1990, sous la direction de Joseph G. Blum, New York, par l'entremise des American Friends of Canada. © The Lisette Model Foundation, Inc. (1983). Used by permission

On sent chez cette femme une force, une énergie quasi masculines. Elle traque la vérité sans concession : badauds dans la rue, couches populaires dans différents environnements : courses, bars, bord de mer, architectures se reflétant magnifiquement dans les vitrines de boutiques..

Sa « vérité » est brutale et saisissante — sans chichis. Les sujets choisis aux regards fiers et rebelles (surtout les femmes) peuvent être laids, voire grossiers et caricaturaux mais en revanche jamais quelconques. Elle aborde ces « gueules », ces mastodontes aux contrastes extrêmes avec le plus profond des respects : chaque personnage ainsi magnifié crève l’objectif assumant pleinement son être — des « Conquérants »  en quelque sorte « shootés » par une féministe d’avant-garde..

Un vrai régal d’authenticité pour les yeux : une expo « Straight to the point ! » comme  disent les anglo-saxons !

Exposition Lisette Model, jusqu’au 6 juin 2010

Musée du Jeu de Paume,

1 place de la Concorde,

Paris 8ème.

http://www.jeudepaume.org

A ne surtout pas manquer !

Publicités

4 commentaires sur “Lisette Model : clichés de la « vraie vie » au Jeu de Paume

  1. Elle est pas israélienne? j’avais absolument envie de voir cette expo, merci pour le billet !

  2. Apparemment oui ma Chacha.. lis ce papier…

    http://www1.alliancefr.com/articles.ahd?art_id=9977

    Merci !
    🙂

  3. Je pense qu’il y a plutôt une qualité quasi-sculpturale, presque posée dans l’oeuvre de Lisette Model, que dans le street photography typique de Garry Winogrand. Dans les photos de Winogrand dont je m’occupe aussi dans mon blog « Words to Images », le sujet est souvent plus éphémère et inondé dans ses environs. Néanmoins, c’est très intéressant de comparer les deux photographes!

  4. Je suis d’accord et ajouterai même que Garry Winogrand travaille les sujets avec plus d’élégance mais en revanche à mes yeux avec moins de force et de brutalité (saisissante) que ne le fait Lisette Model.

    Par ailleurs, j’apprécie beaucoup votre propre série sur Paris !

    A bientôt

    Tana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :