4 Commentaires

Mister Fox, pas si fantastique

George (Clooney bien sûr, what else ?) et moi, on est inséparables en ce moment. Après le succès de In the Air qui m’a emballée comme je le disais ici, je l’ai retrouvé dans le rôle du héros du nouveau film de Wes Anderson, Fanstastic Mr. Fox. J’ai pu le voir en avant-première : je pourrais faire croire que c’est parce que je suis une blogueuse qui reçoit des invitations, mais non, c’est parce qu’une pote m’a invitée à y aller avec elle.

A la base, l’histoire est une nouvelle éponyme (ou un roman) de Roald Dahl, l’auteur des immortels Charlie et la Chocolaterie, Matilda, The BFG (big friendly giant), bref…que des livres que j’ai dévoré plus jeune et qui ont façonné mon imaginaire. Alors je me disais Roald Dahl + George = banco Manu di bango. Et bien non.

Et pourtant, la soirée avait bien commencé. Le film est un film d’animation en « stop motion », avec des effets marrants et un rendu original. La musique est top. Et on était à l’avant-première en présence du réalisateur, ce qui laisse penser qu’il va révéler des trucs complètement dingues sur son film. En vrai, quand il se met à prendre la parole, il est tard, on est crevé, on a faim, il nous raconte qu’il « voulait faire un film en stop motion avec de la fourure ». Et moi j’aimerais partir 6 mois sac au dos en Amérique du Sud. Ou m’acheter un Zao Wou Ki, chacun son truc.

Au final, l’intrigue est assez pauvre, les personnages pas très attachants, et les femmes sont reléguées au rang de potiches qui font la sténo. Très moderne tout ça, mais bon, selon Wes Anderson, c’est un film sur la famille….Mmmh, bien sûr. Ou fantastique plutôt.

Très honnêtement, c’est pas mal, l’intrigue est pas mal, la musique est super, mais ça m’a semblé un peu plus pauvre que les autres livres que j’ai lus de Roald Dahl…Ou peut-être c’est que je ne suis pas sensible au charme des renards ?

La fantastique bande annonce (en anglais sans sous-titres car on est fantastique aussi)

Spéciale dédicace pour George : attention, je ne vais bientôt plus pouvoir te soutenir. Déjà mes copines montent un front de contestation sous l’étendard de Benicio del Toro. Encore une déception pareille, et désolée, mais moi aussi je te quitte. C’est ça aussi, être fantastique.

Infos pratiques

Date de sortie cinéma : 17 février 2010

Réalisé par Wes Anderson
Avec George Clooney, Meryl Streep, Jason Schwartzman

Publicités

4 commentaires sur “Mister Fox, pas si fantastique

  1. Dis donc « poor » George : c’est pas sa semaine !
    Même les mythes s’effondrent !!!
    🙂

  2. Je l’ai vu hier dans un petit bookshop-salon de thé (avec des sous-titres complètement improbables puisqu’il s’agissait d’une copie… bouuuh c’est mal ! Oui mais quand on est loin on fait avec ce qu’on peut, na.).
    Bon, eh bien je suis d’accord : j’ai bien fantasmé sur la sensuelle voix de Georgie, j’ai beaucoup aimé la musique, mais le reste ne m’a pas emballée ! Quant au personnage de la mère renarde, la voix douce de Merly Streep n’a certainement pas aidé… Attention ! J’aime beaucoup Meryl Streep. Mais il faut reconnaître qu’elle a une voix ultra douce et qu’à moins de ne la voir carrément jouer à l’écran, et bien elle fait un peu… « nunuche » ! Vous me direz, c’est certainement ce que recherchait le réalisateur.
    Chacha, quand pars-tu en Amérique du Sud avec ton sac au dos ? 🙂

  3. Vous ne semblez pas avoir attaché beaucoup d’importance à la retranscription de l’univers de Roald Dahl par Wes Anderson, au décalage bien équilibré entre une niaiserie enfantine et des références cinématographiques très bien vue, qui permettent de faire passer des messages à la fois touchants & pas inintéressants.
    Il y en a que ce film ont fait rêver un peu, j’en fais partie. Cependant je comprends que certains n’accrochent pas !

  4. Pardon Did pour mon délais de réponse ! Je pense que c’est lié au fait que je n’ai pas la culture cinématographique nécessaire pour bien comprendre les références auxquels Wes Anderson fait allusion. Je veux bien en savoir plus si vous pouvez !
    Au final, c’est exactement ça : je voulais absoluement que la « niaiserie enfantine » de Dahl m’emporte, et c’est ça qui m’a manqué. Sauf par la musique, qui remplit bien son rôle. Cela dit, ravie que ça vous ait plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :