Archive | novembre 2009

Vous parcourez les archives du site par date.

Little Miss Sunshine : un rayon de soleil

Little Miss Sunshine fait partie de ces films qui suscitent une forte réaction, surtout quand on avoue que non, on ne l’a toujours pas vu. Généralement, une exclamation en voix de tête du type : « QUOOOOOOOIIIIIIIIIIIII??? Mais c’est TROP bien, il faut que tu le voies » avec 1 000 points d’exclamation derrière. Et ma sempiternelle réponse du « oui, oui, à l’occasion »…Il se trouve que l’occasion a pris la forme d’un DVD à 5€ à côté de chez moi.

Publicités

Ed Laurie, guitariste folk ténébreux, à l’assaut de la mer

Small Boat big sea, c’est le nom de l’album d’Ed Laurie : « Après un premier mini-album autoproduit en 2006, qui lui aura permis d’acheter des instruments et d’attirer à lui des musiciens capables de partager les mêmes envies, Ed Laurie s’est lancé dans la fabrique d’une embarcation qui pourrait le mener loin : Small boat big sea. Un titre qui suggère la modestie apparente des moyens et la grandeur des ambitions (…) » explique son label, Tot au Tard.

« Personne n’en parle ! » : Randy Crawford

L’artiste de ce dimanche n’est pas toute jeune et pourtant je viens à peine de la découvrir. C’est fou ces artistes qui ont des carrières fulgurantes et dont on n’entend plus parler ensuite.. ce qui fait que les jeunes générations n’en profitent pas. C’est vraiment dommage. Chanteuse de jazz and soul, elle a joué avec […]

Tres joli « Away we go »

Away we go, c’est le nouveau film de Sam Mendes, réalisateur du génialissime Amercian Beauty et des époustouflantes Noces Rebelles avec Kate Winslet et Leonardo DiCaprio (et non, ça n’est pas une comédie, et non, ça ne ressemble pas, mais alors vraiment PAS à Titanic…). Bref, un génie s’il en est, un mec qui envoie du steak quoi.

Charlie & Mélanie Pain : des étoiles plein les oreilles

Depuis le concert de Nouvelle Vague, je suis dans un mood « petites chansons à textes chantées par des filles », que j’ai traduit par une playlist intitulée « Bonbons de filles ». Comme des douceurs à faire rouler sur la langue, qu’on savoure lentement, j’écoute ces bonbons pour l’esprit avec délectation.

Ce soir, je voulais partager avec vous 2 découvertes, mes révélations féminines de l’année en quelque sorte, dans un tout autre registre que Raphaël Saadiq dont je suis (aussi) amoureuse. C’est beau, c’est doux, ça sent la barbe à papa et les chamallows (mais que les roses), un soir de pluie, mais pas que…méfiez-vous des femmes aux voix sucrées :-).