3 Commentaires

Little Miss Sunshine : un rayon de soleil

little_miss_sunshineLittle Miss Sunshine fait partie de ces films qui suscitent une forte réaction, surtout quand on avoue que non, on ne l’a toujours pas vu. Généralement, une exclamation en voix de tête du type : « QUOOOOOOOIIIIIIIIIIIII??? Mais c’est TROP bien, il faut que tu le voies » avec 1 000 points d’exclamation derrière. Et ma sempiternelle réponse du « oui, oui, à l’occasion »…Il se trouve que l’occasion a pris la forme d’un DVD à 5€ à côté de chez moi, et surtout de mon sublime nouvel ordinateur, cadeau d’anniversaire de mon père, avec un écran qui fait honneur aux films (il faut dire que comme je ne regarde pas souvent la télé, je n’ai pas de lecteurs DVDs et mon poste est loin, mais alors vraiment très loin, des écrans plans qu’on voit en boutiques actuellement).

Alors comme souvent, quand on a tellement d’attentes d’un film, on reste un peu sur sa faim…Cela dit, dans la lignée de Away we go, la philosophie positive du film fait plaisir à voir.

abigail_breslin_image_little_miss_sunshine__1_Le pitch : le film tourne autour d’une famille composée d’un père qui prône la réussite en 9 étapes et qui est un loser fini, d’un fils qui a fait voeu de silence avant de rentrer dans la Airforce Academy et qui hait tout le monde, d’un grand-père libidineux qui se shoote à l’héro pour profiter de la vie, et de la mère qui fait le liant entre tous ces personnages. Là-dessus, son frère suicidaire se joint à la troupe, dont le dernier élément est la petite dernière, Olive, une petite fille de 7 ans. Pas très jolie, un peu ronde, elle gagne un concours de beauté de seconde zone et se retrouve qualifiée pour un concours de bien plus haut niveau, le concours de Little Miss Sunshine. Toute la famille se réunit donc pour lui permettre de participer à cette nouvelle aventure, et de concrétiser son rêve par la même occasion.

Il est faux de dire que c’est un film « drôle », parce qu’il est à la fois drôle et touchant, triste, émouvant…Chaque personnage apporte une couleur particulière à ce film. Olive, bien que finalement assez peu présente, apporte un souffle de légèreté avec sa vision d’enfant et ses questions un peu naïves. Personnellement, j’ai particulièrement apprécié le personnage du frère, moine silencieux qui finit par rompre son vœu de silence dans un « FUCK » aussi monumental que libérateur…Le « Fuck » que tout le monde rêve de sortir au moins une fois dans sa vie….

Honnêtement, il y avait un moment où cette famille me semblait au-delà de tout espoir de réconciliation, et pourtant, à force de persévérance et de tolérance, non seulement ils y arrivent, mais c’est crédible ! Bref, un vrai moment délicieux, duquel on sort le sourire aux lèvres et l’optimisme gonflé à l’hélium…

La bande annonce de Little Miss Sunshine

Infos pratiques

Date de sortie cinéma : 6 septembre 2006
Film disponible en DVD depuis le : 21 mars 2007
Film disponible en Blu-ray depuis le : 11 février 2009

Réalisé par Jonathan Dayton, Valerie Faris

Avec Greg Kinnear, Toni Collette, Steve Carell, Abigail Breslin
Durée : 1h40 min Année de production : 2005

 

Publicités

3 commentaires sur “Little Miss Sunshine : un rayon de soleil

  1. Je ne m’en lasse pas. Je suis allée le voir au cinéma et je conserve mon DVD précieusement 🙂

  2. C’est clair ! D’ailleurs j’ai pensé à toi, parce que « Eternal Sunshine of the Spotless Mind » est passé hier soir sur Arte…Et celui-là non plus on ne s’en lasse pas….Vu la home de ton blog, je serai étonnée que tu dises le contraire 😀

  3. 😉 Je ne m’en lasse pas non plus. Je le trouve incroyablement riche et intelligent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :