1 commentaire

Michael for ever

michael-jacksonLa news du jour, c’est bien sûr la mort de Michael Jackson. Un personnage, une légende de la musique et de la danse, un destin hors norme que celui de ce chanteur noir devenu blanc qui chantait pourtant la mixité. 750 millions d’albums vendus tout de même, et qui n’a pas un cousin Gérard, qui, après quelques verres, s’essaye au moonwalk dans une démarche particulièrement pitoyable pour impressionner les filles lors d’une fête de famille (les mariages comptent aussi ;-)).

Le truc, c’est que les gants blancs, le chapeau, et les pantalons trop courts, y’a qu’à lui que ça va (ou allaient). Parce que nous (les gens normalement constitués), déjà, on n’essaye pas ce genre de tenue. Et quand, dans un élan fougeux irrepressible, on veut imiter l’un de ses pas de danse – voire une choré pour les plus téméraires d’entre nous – on ressemble la plupart du temps à un débile faisant des gestes inarticulés. Mais quand ça marche, les mecs, c’est la classe, je vous le dis !

Qu’on aime ou pas, je pense que nous sommes très nombreux à avoir des souvenirs très fort sur les chansons de Michael Jackson. Moi, c’était à 10 ans, sur « Will you be there » que j’ai écouté en boucle.

Je crois qu’il y a deux genre de mélomanes : les surfeurs, qui ne se fixent pas ou peu sur une chanson précise mais se baladent d’un univers à l’autre, et les monomaniaques – dont je fais partie – qui écoutent une chanson en boucle jusqu’à ce que le rythme et les paroles s’impriment dans leur peau. Je fais partie de cette 2ème catégorie, et cette tendance s’est pleinement révélée à mes parents complètement hallucinés sur « Will you be there », à 10 ans (Quoi ??? ENCORE?? Bah oui, c’était ça ou Ace of Base, faut se remettre dans l’époque aussi).

Peu d’artistes auront une résonance aussi planétaire que lui, et je n’ai beau pas être une fan de la première heure, je n’arrive pas trop encore à me faire à sa mort. J’image qu’il va passer du stade de légende à celui de mythe maintenant qu’il n’est plus là. Et vous, retiendez-vous plutôt sa musique ou sa déchéance ces dernières années ?

Un petit montage vidéo sur « Will you be there », pour se rappeler le bon vieux temps 🙂

Et puis, parce que je ne suis pas sectaire, et qu’en plus j’aime bien, j’ai du mal à choisir une autre chanson, entre « Beat It », « Billy Jean », « Bad », « Thriller »…Tout est énorme, mais comme j’ai une préférence pour ses premières, j’ai choisi «  »Don’t stop till you get enough ».

Publicités

Un commentaire sur “Michael for ever

  1. […] : “The Way I See It” de Raphael Saadiq. Comme je l’avais déjà expliqué ici, je fais partie des “monomaniaques” qui écoutent en boucle une chanson ou un album qui […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :