3 Commentaires

Découverte : Et Nietzsche a pleuré d’Irvin Yalom

YALOM-Nietzsche-a-pleureAujourd’hui, je souhaite vous faire part d’une découverte littéraire, un vrai bijou signé Irvin Yalom : Et Nietzsche a pleuré.

Publié en 1992 par les éditions Galaade, cette fiction retrace les premiers pas de la psychanalyse à la fin du XIXè siècle. Le Dr Breuer  (1842-1925), éminent médecin viennois et mentor du jeune Sigmund Freud (1856-1939), se retrouve à soigner le désespoir d’un philosophe encore inconnu du grand public : Friedrich Nietzche (1844-1900). Des interactions entre les deux hommes, qui s’apparentent plutôt à un jeu d’échecs passionant, vont naître des avancées majeures dans le domaine de la « médecine de l’esprit » et de la philosophie.

Au-delà du récit, ce livre pousse le lecteur à se transposer la réflexion philosophique à sa propre existence et à se confronter aux principes de vie nietzschéens…une expérience définitivement enrichissante !

Décrivant la gestation intellectuelle d’Ainsi Parlait Zarathoustra (poème dans lequel Nietzsche expose son paradigme de la mort de dieu), Irvin Yalom explique le socle de la pensée du philosophe : son attachement absolu à la liberté, son intransigeance morale source de solitude absolue.

Et Nietzsche a pleuré permet de se plonger dans les bases de la pensée de ce philosophe, d’en apprécier la rigueur et l’honnêté intellectuelle, de découvrir un homme prêt à tout pour rester libre. On peut ne pas être d’accord mais on ne peut que s’incliner devant l’immense intelligence du personnage et ressentir du respect pour cet homme allé au bout de sa pensée.

Philosophie-24Et pour ceux qui se demanderaient où est l’influence de Nietzsche aujourd’hui, je vous encourage à lire le dossier du numéro 24 du magazine Philosophie sur la religion. L’une des raisons avancées pour expliquer l’asymétrie du rapport au religieux entre l’Europe et les Etats-Unis est l’impact quasi nul des théories de Nietzsche Outre-Atlantique, où la mort de dieu n’a pas eu lieu. Encore ?

Publicités

3 commentaires sur “Découverte : Et Nietzsche a pleuré d’Irvin Yalom

  1. Coucou !

    Je viens de découvrir ton blog ! Tres interessant ! continue !!

    J’en profite pour me joindre à ta recommendation de « Et Nietzsche a pleuré », comme tu le dis,  » un vrai bijou ».

  2. Merci Fleur pour ces encouragements !!! Trop contente que tu aies aimé ce livre aussi ! 😉

  3. […] t'ai impressionné là, c'est bon ? Rappel : Irvin Yalom décrit très bien cette partie de la pensée de ce […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :